QU’EST-CE QUE L’INSEMINATION ?  IAC, IAD, IIU …

qu'est ce qu'une insémination

Le terme d’insémination provient du latin semen, sperme. Il s’agit d’un acte consistant à introduire le sperme dans les voies génitales féminines.

Il existe deux types d’insémination selon la provenance du sperme :

  • L’Insémination Artificielle intraConjugale (IAC), où l’insémination est pratiquée avec le sperme du partenaire habituellement utilisé frais ; elle est également appelée homologue.
  • L’Insémination Artificielle avec sperme de Donneur (IAD), où l’insémination est pratiquée avec le sperme d’un donneur anonyme fourni par une banque de sperme (en France CECOS, Centre d’Etudes et de Conservation des Oeufs et du Sperme) : il s’agit d’un sperme qui a été congelé. Elle est également appelée hétérologue.

L’insémination intra-utérine (IIU) ne fait référence qu’à la technique de l’insémination : les spermatozoïdes (spz), qu’il s’agisse de ceux du conjoint ou d’un donneur, sont  déposé au fond de l’utérus après avoir subi une préparation ; par rapport à l’insémination intra-cervicale, où le sperme lui-même était déposé sans préparation au niveau de la glaire qui apparaît au niveau du col utérin juste avant l’ovulation, et qui ne se pratique plus.

Dans tous les cas, le sperme a subi une préparation en laboratoire visant à éliminer les spz peu mobiles ou morts, ainsi que tous les débris cellulaires présents dans le sperme. C’est donc une préparation spermatique qui est utilisée, ne contenant pratiquement que des spz mobiles dans un milieu de survie. Cette fraction est introduite dans l’utérus sous un très faible volume, soit 0,3 ml, donc 2 à 3 gouttes : la cavité utérine est quasiment virtuelle et ne peut accepter qu’un très faible volume, tout liquide excédentaire étant destiné à refluer et s’écouler dans le vagin. Ils sont déposés près de fond utérin à l’aide d’une fine sonde souple, qui franchit aisément le col utérin : l’insémination est un geste parfaitement indolore.

Un certain nombre de mesures préalables sont nécessaires afin d’optimiser la pratique et les résultats de l’insémination : dans les meilleurs conditions en effet, les chances de grossesse par insémination dépassent rarement 20% par tentative ; de plus, la prise en charge est limitée à un maximum de 6 tentatives :

1. Administratifs : en particulier les deux partenaires du couple doivent signer un consentement ;

2. Médicaux : il convient en effet de s’assurer entre autres:

*Que les trompes utérines sont bien perméables, par une hystérosalpingographie ;

*Que le nombre total de spz mobiles inséminés soit au moins de 1 million, car au -dessous les chances de grossesse deviennent illusoires; ceci est préalablement déterminé sur un spermogramme associé à un Test de Migration-Survie (TMS) visant à mesurer le nombre de spz mobiles présents dans la préparation de 0,3 ml ; et à une spermoculture à la recherche de bactéries à éliminer avant toute insémination.

3. Thérapeutiques : l’insémination elle-même est précédée d’une stimulation ovulatoire légère qui a un double objectif :

  • Améliorer les chances de grossesse, les taux de succès par inséminations sur cycle naturel étant très inférieures. Une exception : en cas d’IAD chez des femmes jeunes à cycles très réguliers, et avec un sperme qui a déjà prouvé sa fertilité, certains Centres peuvent proposer 1 ou 2 tentatives sur cycle naturel dans le souci d’éviter des stimulations inutiles.
  • Déterminer le moment de l’insémination, qui est celui de l’ovulation. Lorsque la surveillance échographique et hormonale de la stimulation constate que le follicule est mature, l’ovulation est déclenchée par une injection SC d’Ovitrelle qui provoque l’ovulation 38 à 40 heures plus tard. Cette injection est pratiquée comme les autres le soir, pour une insémination le surlendemain matin. Cette insémination peut être avancée au lendemain si les résultats hormonaux montrent que le processus ovulatoire a débuté avant l’injection d’Ovitrelle.

Par contre, une fois l’insémination effectuée, la patiente peut se relever rapidement et retrouver une activité et une vie normales sur tous les plans dès le jour même : aucune de précautions qu’elle pourrait prendre n’est malheureusement susceptible de modifier ses chances de succès.

 

 

2018-07-30T23:14:49+00:00juillet 30th, 2018|Fertilité|