Dr Jean-Claude EMPERAIRE

PEUT-ON AVOIR DES RAPPORTS SEXUELS PENDANT UNE TENTATIVE D’AMP ?

La plupart des couples engagés en AMP se posent à un moment ou à un autre la question de comment gérer leur vie sexuelle : le fait d’avoir des rapports pendant le cycle de tentative est-il susceptible de perturber le processus, et de diminuer leurs chances de réussite ; ou au contraire de favoriser les […]

Peut-on vraiment faire « rajeunir » mes ovaires ? 2/2 

2-La fragmentation ovarienne, aussi appelée IVA (In Vitro Activation) : il s’agit cette fois d’agresser directement les ovaires (2). L’hypothèse : le traumatisme réalisé au niveau du tissu ovarien permettrait d’interrompre les processus inhibant l’évolution de ces follicules « dormants » ; ils redeviennent ainsi capables de retrouver le chemin de leur évolution normale et […]

Peut-on vraiment faire « rajeunir » mes ovaires ? 1/2

A l’heure actuelle, beaucoup  de situations d’infertilité du couple sont dus à un vieillissement ovarien prématuré ; c’est une nouvelle d’autant plus mauvaise qu’elle est généralement inattendue, à la fin du bilan étiologique.  L’ovaire subit un vieillissement avec le temps, comme tous les organes du corps, mais il s’agit d’un vieillissement particulier dans la mesure […]

UNE BONNE NOUVELLE POUR LES FEMMES A TAUX D’AMH FAIBLE ?

Dans un précédent article, nous avions expliqué que l’importance du stock d’ovocytes dont chaque femme dispose, et tel qu’il peut être estimé par le taux d’AMH, n’avait d’importance que dans un contexte de fécondation in vitro (FIV) ; par contre, chez toutes celles dont on peut espérer une conception naturelle, la constatation d’un taux faible d’AMH […]

La stimulation de l’ovulation (6) – Les risques de la stimulation ovarienne

On connaît les bénéfices de la stimulation ovarienne : augmenter les chances de débuter une grossesse. Mais, comme tout traitement efficace, la stimulation ovarienne comporte des risques qu’il convient de connaître afin de mieux les éviter. QUELS SONT LES RISQUES DE LA STIMULATION ? Une stimulation insuffisante est sans danger : elle n’occasionne qu’un échec […]

La stimulation de l’ovulation (5) – Surveillance du traitement et déclenchement de l’ovulation

  La stimulation de l’ovulation demande à être surveillée, de manière à atteindre son objectif : porter à maturité un ou plusieurs follicule(s) selon le protocole choisi, puis déclencher le processus ovulatoire, le tout sans risquer des complications. LA SURVEILLANCE ou MONITORAGE Apprécier la réponse ovarienne à la stimulation s’effectue grâce à deux paramètres :                      Le follicule […]

SPERMATOZOIDES ANORMAUX : QUELLE IMPORTANCE ?

    Les principaux paramètres du spermogramme, en dehors de l’aspect physique de l’éjaculat (couleur, volume …) sont la concentration, la motilité et la morphologie des spermatozoïdes (spz).   Un spz normalement conformé (spz typique) comprend trois segments (Fig-1)  :         Les spz sont produits dans les testicules au niveau des tubes séminifères, […]

La stimulation de l’ovulation (4) – QUEL STIMULATEUR POUR QUELLE SITUATION ?

Si la stimulation ovulatoire a été initialement mise au point pour les femmes infertiles parce qu’elles n’ovulent pas, ses indications se sont par la suite étendues à des femmes qui ovulent spontanément. LA STIMULATION CHEZ LES FEMMES QUI N’OVULENT PAS Il en existe deux groupes : Les femmes en aménorrhée : il n’y a chez elles jamais […]

La stimulation de l’ovulation (3) QUELS SONT LES STIMULATEURS DISPONIBLES ?

Nous disposons de médicaments actifs aux 3 niveaux : hypothalamique, hypophysaire et ovarien. La pompe à GnRH :  Elle est indiquée dans les aménorrhées profondes dites centrales : en cas de masse grasse insuffisante (anorexie mentale, activité sportive exagérée …), parfois aussi d’aménorrhée post pilule : l’action contraceptive principale de la pilule est le blocage de l’ovulation, et les […]

LA STIMULATION DE L’OVULATION (2) -QUE SE PASSE T-IL LORSQU’IL N’Y A PAS (OU PLUS) D’OVULATION ?

Quand l’ovulation disparaît, les troubles du cycle apparaissent D’abord une précision : il y a deux sortes de saignements génitaux féminins, qu’il est souvent impossible de distinguer, tant ils peuvent ressembler l’un à l’autre : *Les règles constituent un saignement génital qui conclut un cycle ovulatoire normal, et qui survient 12 à 14 jours après l’ovulation.                                                                                                                                      *Les […]